Colloque / Mutations du projet. Cultures et milieux numériques

Sophie Paviol et Clotilde Simond ont participé au colloque international et francophone « Mutations du projet. Cultures et milieux numériques », organisé dans le cadre du programme « Création » du Labex CAP, par l’ENSAPLV / GERPHAU-LAVUE : MAP-MAACC, en collaboration avec le CNAM/HT2S et le Musée des Arts et Métiers.
CNAM, Paris, 28-29 mai 2015, amphi Jean-Batiste Say

Résumé de l’intervention:
« L’image filmique comme projet de territoire »
La projection des territoires contemporains invite à l’invention d’outils de conception et de représentation pluridisciplinaires qui tiennent ensemble le temps et l’espace, l’intentionnel et l’accidentel, le construit et le sociétal. La réalisation du film-projet « De part et d’autre. Film-projet pour Bratislava, 2007, 24’, nouvelle version 2014, 9’19’’, vidéo) nous a permis, en tant qu’architecte-historienne et théoricienne du cinéma, de mieux comprendre la nature des différents déplacements provoqués par une approche cinématographique de la vidéo pour le projet de territoire : position du concepteur, statut, enjeux et réception du projet. Ce faisant, nous avons testé comment l’image filmique, en prenant forme à revers, c’est-à-dire dans une vision élective (et non dans la modélisation de plus en plus précise de l’espace à venir), oblige à travailler d’emblée avec la complexité du réel.

> L’appel à communication
> Le programme