Colloque / Mutations du projet. Cultures et milieux numériques

Sophie Paviol et Clotilde Simond ont participé au colloque international et francophone “Mutations du projet. Cultures et milieux numériques”, organisé dans le cadre du programme “Création” du Labex CAP, par l’ENSAPLV / GERPHAU-LAVUE : MAP-MAACC, en collaboration avec le CNAM/HT2S et le Musée des Arts et Métiers.
CNAM, Paris, 28-29 mai 2015, amphi Jean-Batiste Say

Résumé de l’intervention:
« L’image filmique comme projet de territoire »
La projection des territoires contemporains invite à l’invention d’outils de conception et de représentation pluridisciplinaires qui tiennent ensemble le temps et l’espace, l’intentionnel et l’accidentel, le construit et le sociétal. La réalisation du film-projet « De part et d’autre. Film-projet pour Bratislava, 2007, 24’, nouvelle version 2014, 9’19’’, vidéo) nous a permis, en tant qu’architecte-historienne et théoricienne du cinéma, de mieux comprendre la nature des différents déplacements provoqués par une approche cinématographique de la vidéo pour le projet de territoire : position du concepteur, statut, enjeux et réception du projet. Ce faisant, nous avons testé comment l’image filmique, en prenant forme à revers, c’est-à-dire dans une vision élective (et non dans la modélisation de plus en plus précise de l’espace à venir), oblige à travailler d’emblée avec la complexité du réel.

> L’appel à communication
> Le programme