Conférence / ALBERT LAPRADE, UN ARCHITECTE MODERNE AUX HOUCHES

La version légère de l’exposition « De la construction au récit. Être de son temps et de son lieu pour l’architecte du XXe siècle » est accueillie au Musée montagnard des Houches du 3 juillet 2017 au 30 avril 2018.

A cette occasion, Claire Rosset a donné une conférence le lundi 31 juillet 2017, à 20h30, à l’Espace animation des Houches, intitulée :

 « Albert Laprade, un architecte moderne aux Houches. »

 

Résumé de la conférence : 

L’architecte Albert Laprade (1883-1978) est déjà reconnu sur la scène architecturale parisienne lorsqu’il arrive aux Houches, en 1925. Il découvre alors « un si beau pays » : l’alpage de Charousse. Au cours des années, il s’applique à en acquérir les différents terrains afin de préserver l’intégrité du lieu face aux transformations des territoires de montagne au début du XXe siècle. Il met également en place une collection d’objets de la vie quotidienne en alpage avec une conscience précoce de la disparition des modes de vie traditionnels (une collection qui alimente aujourd’hui le musée Montagnard des Houches).

La montagne fascine les intellectuels dès le XVIIIe siècle. L’intérêt pour le sublime et le pittoresque des paysages alpins cèdera progressivement la place, au cours du XIXe siècle, à une curiosité plus scientifique pour la géographie et la géologie. En revenant sur ces héritages et en observant l’expérience d’Albert Laprade à Charousse, nous nous demanderons quels enseignements l’architecte moderne tire-t-il de sa montée en alpage.